Hippo, vache et baleine : qui ne se ressemble pas s’assemble parfois


Informations

Auteur(s)
 :  Fabrice Lihoreau Enseignant-chercheur de l’Université de Montpellier, rattaché à l’Institut des Sciences de l’Évolution, paléontologue spécialiste de l’évolution des mammifères et notamment des grands ongulés
Thème  :  Saison 7 : Le Proche et le lointain
Agora des Savoirs  :  Saison 07 : Le Proche et le lointain RSS
Lieu  :  Centre Rabelais, Montpellier
Date  :  13 janvier 2016
Langue  :  Français  
Télécharger  :  Format HD
Licence  :  Licence Creative Commons

En résumé

Qui se ressemble s’assemble est un adage qui n’a plus cours de nos jours en matière d’évolution. Ainsi la parenté des organismes vivants étaient jusque très récemment essentiellement basée sur les ressemblances visibles. Le décryptage du code génétique depuis une vingtaine d’année a rebattu les cartes des relations de parenté, proposant des regroupements inattendus. Comment accepter que des organismes qui paraissent très différents soient sortis du même ancêtre ? Et alors, à quoi ressemblait ce dernier ? Comment retracer cette évolution et comment expliquer des histoires divergentes ? Pour résoudre ces faits évolutifs il convient d’explorer le passé lointain et de reconstruire le fil de l’évolution à partir des rares indices préservés dans la roche : les fossiles. Le cas de l’hippopotame et de la baleine est emblématique à cet égard. Il nous conduira à décrire une étonnante histoire de la vie encore jonchée de zones d’ombres, mais ouvrant une fenêtre nouvelle sur l’évolution.


© 2006 - 2018 MSHSUD.TV