Sunnites et Chiites : histoire politique d’une discorde


Informations

Auteur(s)
 :  Laurence Louër Professeure associée à Sciences Po, rattachée au Centre de recherches internationales (CERI)
Thème  :  Cycle 2 : des Hommes, des Dieux, des robots
Agora des Savoirs  :  Saison 9 RSS
Lieu  :  Centre Rabelais, Montpellier
Date  :  10 janvier 2018
Langue  :  Français  
Télécharger  :  Format HD
Licence  :  Licence Creative Commons

En résumé

Lorsque l’on évoque les relations entre les sunnites et les chiites, on les caractérise volontiers comme une guerre sans fin qui durerait depuis plus d’un millénaire. Elle aurait pour fondement des haines ancestrales liées à des divergences à propos de la succession du prophète Mahomet.

Or, au cours de l’histoire, ces controverses ont été activées ou désactivées en fonction du contexte politique, notamment quand le sunnisme et le chiisme ont servi d’idéologies de légitimation à des États rivaux. Aujourd’hui, la rivalité entre l’Arabie saoudite et l’Iran s’est substituée au conflit entre les Ottomans et les Safavides au XVIe siècle. Elle internationalise et lie entre eux des conflits locaux qui étaient indépendants, introduit des enjeux religieux dans des luttes politiques, rigidifie des identités confessionnelles fluides. Pour comprendre ces dynamiques, cette conférence propose à la fois une
histoire globale des relations entre sunnites et chiites et une étude historique et sociologique de quelques situations nationales, du Liban à l’Iraq en passant par le Yémen et le Pakistan.

Publication : Chiisme et politique au Moyen-Orient, (Autrement, 2008)


© 2006 - 2018 MSHSUD.TV