De nombreuses problématiques parcourent aujourd’hui la production de données en masse (big data). La recherche scientifique n’est évidemment pas épargnée par ce phénomène issu de la révolution numérique et dont les effets se perçoivent dès l’acquisition des données. La formulation d’hypothèses scientifiques à partir de l’analyse des données est en passe de devenir un mode opératoire dans la production des savoirs scientifiques, ouvrant alors des perspectives de réflexion quant aux pratiques d’acquisition, de conservation et d’archivage des données afin de les rendre « FAIR » (findable, accessible, interoperable, re-usable). Sont également concernées par ces bouleversements les pratiques de diffusion et de valorisation des données dans le contexte à la fois collaboratif et concurrentiel de la recherche scientifique. Partant de ces éléments et des nombreuses questions qui en découlent (stockage et archivage, accès/diffusion/partage, méthode et intégrité scientifique, valorisation), le projet interdisciplinaire CommonData propose, à travers cette troisième journée d’étude, d’aborder la question du traitement de l’auctorialité dans les corpus de données. Que signifie être auteur d’un corpus de données ? Qui est l’auteur ? La notion d’auteur est-elle adaptée à ces pratiques, et plus largement à la recherche scientifique ?

Afficher toutes les vidéos de ce programme de recherche

© 2006 - 2019 MSHSUD.TV